2.10 Nombre d’heures de stage clinique supervisé

Adoption :9 mai 2013

Entrée en vigueur :9 mai 2013

Révision :24 février 2020

Portée
Cette politique s’applique aux physiothérapeutes formés à l’étranger qui demandent à l’ACORP d’évaluer leurs titres de compétence.

Principes
Les exigences minimales au chapitre du nombre d’heures d’apprentissage pratique supervisé en milieu clinique sont incontournables, afin de s’assurer que les candidats aient acquis les connaissances pratiques propres à leur profession; que celles-ci aient fait l’objet d’une évaluation; et qu’elles correspondent aux compétences auxquelles on s’attend de diplômés universitaires dans le champ de pratique actuel du réseau de santé canadien.

Intention
Clarifier les exigences minimales à respecter par les candidats en ce qui a trait au nombre d’heures d’apprentissage pratique supervisé en milieu clinique.

Définition
L’apprentissage pratique supervisé en milieu clinique consiste en une expérience de travail supervisée et évaluée à titre de physiothérapeute en formation dans le cadre d’un programme menant à l’accès à l’exercice de la profession. Durant ce stage pratique, les étudiants acquièrent de l’expérience et travaillent dans divers milieux professionnels et différents contextes, en vue d’apprendre et d’appliquer les connaissances, les compétences, les comportements et le raisonnement clinique propres à la physiothérapie. L’enseignement pratique supervisé en milieu clinique ne comprend pas les heures de cours théoriques ni les exercices réalisés sur d’autres étudiants ou des membres du personnel. [Adaptation du document suivant : 2011 Clinical Education Guidelines for Canadian University Programs (Directives de formation clinique pour les programmes universitaires canadiens – 2011)]

Politique
La formation universitaire des candidats, menant à l’exercice de la profession et à l’obtention d’un diplôme universitaire de physiothérapie, doit comporter un enseignement pratique supervisé en milieu clinique.

Ce stage doit offrir ce qui suit :

  • Au moins 1 025 heures de formation pratique supervisée réparties comme suit :
  • Au moins 100 heures axées sur les affections musculosquelettiques, 100 heures sur les affections neurologiques et 40 heures sur les affections cardiorespiratoires.

Les candidats doivent avoir suivi avec succès le nombre minimal d’heures de stage indiqué ci-dessus.

Dans le cas des candidats ayant obtenu un diplôme universitaire de physiothérapie permettant d’accéder à l’exercice de la profession, le nombre d’heures d’enseignement supervisé en milieu clinique accomplies avec satisfaction peut être accepté s’il correspond à ce qui suit :

  • Un diplôme universitaire de physiothérapie décerné par une université reconnue et agréée
  • Un programme collégial de formation en physiothérapie, qu’il soit reconnu, agréé ou non, mais dont le nombre d’heures a été explicitement accepté à titre de crédits transférés par le programme universitaire de physiothérapie reconnu ou agréé
  • Une maîtrise en physiothérapie d’une université reconnue ou agréée qui n’est pas un diplôme d’accès à l’exercice de la profession

Dans le cas des candidats n’ayant pas accumulé le nombre d’heures requis d’enseignement supervisé en milieu clinique, ces derniers peuvent être autorisés à combler ces lacunes en faisant reconnaître des heures de travail en tant que physiothérapeute comme un apprentissage antérieur, s’ils ont